Accueil Revue de presse L’ancien chef de l’armée Christophe Keckeis est décédé

L’ancien chef de l’armée Christophe Keckeis est décédé

L’ancien chef de l’armée suisse Christophe Keckeis est décédé à l’âge de 75 ans, selon une source militaire. Le Neuchâtelois avait dirigé l’armée de janvier 2004 au 31 décembre 2007.

Diplômé de l’Université de Lausanne en sciences politiques, Christophe Keckeis a eu une longue carrière militaire à son actif. Il a obtenu le diplôme de pilote militaire de carrière en 1968. En 1974, il est devenu capitaine et pilote des Dassault Mirage III.

En 1989, Christophe Keckeis a été nommé colonel et commandant des régiments des Forces aériennes. Il a été désigné en automne 2002 par le Conseil fédéral pour assurer le poste de chef de l’Etat-major, chef de l’armée et directeur du projet Armée XXI.

Commandant de corps

Le Neuchâtelois a obtenu le grade de commandant de corps, le plus élevé dans l’Armée suisse en temps de paix. Après avoir quitté l’armée, il a présidé le Centre de Genève pour le contrôle démocratique des forces armées de 2008 à 2015.

De 2009 à 2014, il a été président d’Espace Passion (Musée Clin d’Ailes) à Payerne (VD). En 2011-2012, il a assuré la sécurité du bateau Planet Solar, notamment pour le protéger des pirates somaliens.

En 2015, l’habitant de Trey dans la Broye vaudoise a été victime d’un accident vasculaire cérébral. Il a connu d’autres problèmes de santé par la suite.

Hommage de ses pairs

Sur les réseaux sociaux, les militaires de la Formation 14 ont rendu hommage à « un homme et un pilote hors pair ». La société militaire de Genève dit également sa profonde tristesse suite au décès « d’un grand homme aux multiples facettes avec un charisme sans pareil », chef de l’Armée suisse en 2002, un des meilleurs pilotes du Mirage 3 en 1974, écrivain et présent sur Planet Solar.

Radio Lac