Accueil Revue de presse Genève tire un trait sur les examens finaux écrits de maturité

Genève tire un trait sur les examens finaux écrits de maturité

Le gouvernement genevois a décidé mercredi de supprimer les examens de maturité écrits au collège et les examens finaux de certification à l’Ecole de culture générale (ECG) à cause de la pandémie de Covid-19. Un peu plus tôt dans la journée, le Conseil fédéral avait laissé aux cantons la liberté de se déterminer sur la question.

Le choix n’a pas été facile, a indiqué lors d’un point de presse la responsable du département genevois de l’instruction publique Anne Emery-Torracinta. Des raisons sanitaires et organisationnelles ont finalement fait pencher la balance. Il aurait fallu mettre sur pied une session d’examens pour environ 2400 jeunes.

Les élèves qui répondaient aux critères d’obtention de la maturité ou du certificat de l’ECG à l’issue du 1er semestre obtiendront leur titre, a précisé Mme Emery-Torracinta. Des épreuves seront organisées en juin pour ceux qui n’avaient pas les notes requises et qui ont encore la possibilité arithmétique de se rattraper.

L’abandon des examens finaux écrits ne signifie pas pour autant la fin de l’année scolaire pour les élèves promus. Le 8 juin, ces derniers devraient retrouver leurs classes respectives. Ils pourront suivre des cours qui les prépareront au mieux aux études qu’ils entendent mener. Une sorte de programme à la carte.

Radio Lac