Accueil Revue de presse Genève modifie ses règles suite aux annonces du Conseil fédéral

Genève modifie ses règles suite aux annonces du Conseil fédéral

Le Canton de Genève aligne ses mesures sur celles du Conseil fédéral. La limite de cinq personnes dans l’espace public et privé demeure néanmoins. Sur le front des hospitalisations, elles continuent d’augmenter, comme les contaminations. 

La situation sur le front du Covid ne cesse d’empirer à Genève. Plus de 420 personnes sont hospitalisées ce jeudi dont une cinquantaine aux soins aigus.

Suite aux annonces du Conseil fédéral de mercredi le Conseil d’état genevois a modifié certaines de ses règles. En matière de sport collectif et de contact, les entraînements pour les enfants de moins de 12 ans sont rétablis. Pour les jeunes de moins de 16 ans le sport sans contact est possible avec une distance entre les personnes. Avec une jauge maximale à 15 personnes. Les cours d’éducation physique sont maintenus à l’école.

Le port du masque est obligatoire à l’extérieur dans les lieux fréquentés, comme les rues basses à Genève. Le masque devient aussi obligatoire au cycle d’orientation. Une boîte de 50 masques va être distribuées aux élèves. Le télétravail est favorisé dans l’administration. La règle des deux jours par semaine au bureau minimum tombe.

La limite de 5 personnes dans un même lieu qu’il soit public ou privé demeure à Genève. Les restaurants ferment à 23 heures comme cela était déjà prévu par le Canton, mais la limite de personnes à table change, elle est désormais de 4 personnes au lieu de 5.  Les buffets dans les restaurants sont interdits, les cafétéria vont donc devoir s’organiser pour servir les personnes à table. La livraison à domicile peut se faire après 23 heures. Pour les collectes de données, la règle d’un nom minimum par table continue de s’appliquer. Les restaurateurs sont priés de faire parvenir leurs listes sur un fichier électronique lisible au service du médecin cantonal.

Les manifestations publiques sont limitées à 50 personnes. Une jauge qui ne s’applique pas à l’exercice des droits politiques, les Conseils municipaux et autres réunions de partis pourront donc se tenir, avec un maximum de 50 personnes. Pour les services religieux, une clarification est attendue.

Ces nouvelles règles entrent en vigueur ce soir, 29 octobre, à minuit.

développement suit

 

 

Radio Lac