Accueil Revue de presse Genève: les commerces ouvriront ce samedi 28 novembre

Genève: les commerces ouvriront ce samedi 28 novembre

A Genève, comme c’était initialement prévu par le Conseil d’Etat, les commerces vont pouvoir ouvrir leur porte dès ce samedi 28 novembre, dans le respect des normes sanitaires. A l’intérieur comme à l’extérieur des établissements. La norme, plus stricte,  est à l’intérieur des magasins, de 10 m2 par personne. Les magasins pourront rester ouverts jusqu’à 20 heures tous les samedis, « afin de lisser la fréquentation tout au long de la journée » a déclaré, le Président du Conseil d’Etat Mauro Poggia.

Chaque commerçant et chaque citoyen est appelé à observer plus que jamais les principes de distanciation sociale, l’hygiène des mains et le port du masque, tant dans sa sphère privée, professionnelle que dans les commerces ou dans les rues du Canton.

Les musées, salles d’exposition et bibliothèques pourront également accueillir à nouveau du public dès ce samedi.

En revanche, les dispositions concernant les activités sportives, les restaurants, les bars, les discothèques ainsi que les cinémas et les théâtres restent inchangées. Ces secteurs seront assouplis progressivement en fonction d’une évolution positive de la situation sanitaire à Genève.

« La situation à Genève s’est nettement améliorée au niveau sanitaire comme dans le reste de la Suisse romande », a déclaré le Président du Conseil d’Etat, Mauro Poggia. Il a constaté que l’objectif fixé par le gouvernement genevois était atteint. « Nous avons passé en dessous de la barre des 250 cas par jour, avec 227 nouveaux cas hier mardi. »

Il a mis en garde: « Ce que nous avons vécu, nous pourrions le revivre. Les mesures trop faibles et prises trop rapidement s’avèrent non efficaces ».

Les mesures seront réévaluées le 17 décembre.

Aide aux cafés-restaurants

« Les cafés-restaurants genevois emploient plus de 11’000 personnes », à Genève a constaté la Conseillère d’Etat chargée des finances, Nathalie Fontanet. Le gouvernement accorde une aide de 10,6 millions que l’Etat va emprunter. Cet argent va servir à couvrir les charges incompressibles. Le montant sera fixé selon la surface utile des établissements, avec un plafond et un plancher.

développement suit

Radio Lac