Accueil Revue de presse Gate Gourmet a licencié un tiers de son personnel à l’aéroport de...

Gate Gourmet a licencié un tiers de son personnel à l’aéroport de Genève

Gate Gourmet, filiale de restauration à bord des avions de Gategroup, a biffé 59 postes à Genève. Les syndicats contestent ces suppressions d’emploi car l’entreprise a appliqué les RHT. Selon l’Office cantonal de l’emploi, les procédures de licenciements ont été correctement appliquées.

Casse sociale à l’aéroport de Genève. La Filiale de la restauration à bord des avions de Gategroup, Gate Gourmet a supprimé 59 postes sur les 198 que compte l’entreprise à Genève. Une situation qui fâche les syndicats puisque l’entreprise a touché les aides de la Confédération et appliquent les réductions d’horaires de travail (RHT) qui doivent éviter les licenciements. Les syndicats déplorent que le plan social prévu par l’entreprise ne soit qu’un alibi. Les précisions de Jamshid Pouranpir, Secrétaire syndical, SSP Aéroport.

Jamshid Pouranpir Secrétaire syndical, SSP Aéroport

Face à cette situation et au plan social proposé par l’entreprise, les syndicats ont fait part de leurs revendications pour améliorer la situation. Le détail avec Jamshid Pouranpir.

Jamshid Pouranpir Secrétaire syndical, SSP Aéroport

Les syndicats ont interpellé l’Office cantonal de l’emploi (OCE) au sujet de ces licenciements en dépit de l’application des RHT. Pour les services juridiques de l’OCE, les procédures de licenciements ont été correctement appliquées. Une décision que ne comprennent pas les syndicats puisque les autorités se sont plusieurs fois prononcées à ce sujet en précisant que les RHT visaient à empêcher les licenciement.

Témoignages 

Vanessa et Antonio font partie des employés touchés par la vague de licenciements. Tous deux déplorent un manque de considération et de respect de la part de l’entreprise. Sous le régime des RHT depuis le mois de mars ils ont été licenciés respectivement en septembre et en août. Ils dénoncent des manquements dans leur payements comme l’explique Antonio.

Antonio Ancien employé de Gate Gourmet

Certains des employés licenciés ont décidé de faire opposition aux licenciement et vont saisir le Tribunal des prud’hommes.

Une situation qui va empirer

Les syndicats craignent que ce genre d’événements se reproduisent dans les prochains mois. La situation sociale et économique est compliquée et ne risque pas de s’améliorer. Les RHT prendront fin en septembre 2021 on peut donc s’attendre à une casse sociale de grande ampleur. Les précisions de Jamshid Pouranpir.

Jamshid Pouranpir Secrétaire syndical, SSP Aéroport

Radio Lac