Accueil Revue de presse Frappé par la crise du Covid-19, Genève Tourisme doit licencier

Frappé par la crise du Covid-19, Genève Tourisme doit licencier

Genève Tourisme va supprimer huit postes tandis que d’autres seront réaffectés et non repourvus. Au total c’est donc un tiers environ des effectifs qui vont disparaître. Le budget 2021 de la Fondation est réduit à 9 millions de francs, contre 18 millions en 2020.

Face à un arrêt quasi total du tourisme d’affaires, Genève Tourisme taille dans ses effectifs. La Fondation va licencier 8 personnes et supprimer 8 postes supplémentaires qui ne seront pas repourvus. Au total c’est environ un tiers des effectifs qui va disparaître. Genève est essentiellement une destination de tourisme d’affaires et 75% des nuitées en dépendent. Cependant, avec la crise sanitaire, les réunions sont annulées les unes après les autres ce qui entraîne une chute drastique des recettes pour Genève Tourisme. Les précisions de Sophie Dubuis, présidente de la Fondation Genève Tourisme.

Sophie Dubuis  Présidente de la Fondation Genève Tourisme

Le budget 2021 de la Fondation est réduit à 9 millions de francs, contre 18 millions en 2020.

Tourisme de loisir

Jusqu’à présent, le tourisme d’affaires représentait la colonne vertébrale de Genève. Face à la chute des revenus, Genève Tourisme va devoir réorienter sa stratégie. Les précisions de Sophie Dubuis.

Sophie Dubuis  Présidente de la Fondation Genève Tourisme

Si elle regrette les licenciements, pour Sophie Dubuis, présidente de la Fondation Genève Tourisme, le but est de pouvoir assurer la viabilité de la Fondation à long terme.

Sophie Dubuis  Présidente de la Fondation Genève Tourisme

Radio Lac