Accueil Revue de presse Du changement exigé suite au scandale à la RTS

Du changement exigé suite au scandale à la RTS

Elles veulent du changement! Près de 50 personnes se sont rassemblées lundi après-midi au pied de la tour de la RTS, à Genève, pour demander un changement immédiat de la culture de management de l’entreprise. Samedi, une enquête fouillée du Temps faisait état de harcèlement en tous genres, de gestes déplacés et d’abus de pouvoir.

L’affaire éclabousse l’ancienne vedette de la RTS Darius Rochebin, passé cet été sur la chaîne française LCI. « Nous sommes en colère contre la direction qui s’est montrée incapable de se remettre en question », a déclaré Mireille Senn, membre du comité du SSM. Le syndicat des médias va exiger une enquête sur la hiérarchie.

Pourquoi la parole des victimes n’est pas entendue, s’est interrogée Mme Senn. Le syndicat, épaulé dans son action par le comité de la Grève des femmes, promet de ne pas lâcher le morceau. « Nous voulons la suspension des personnes qui ont été mises en cause, que les coupables soient sanctionnés ».

Le harcèlement psychologique et sexuel est inacceptable et le traitement qui en a été fait par la direction a été très insatisfaisant, a poursuivi Mme Senn. Le syndicat SSM veillera à être associé aux engagements qui seront pris. Un pool d’enquête sera formé pour faire toute la lumière sur les révélations du Temps.

« Nous ne voulons plus entendre la phrase: nous ne savions pas ! », a souligné Mme Senn. Il faut que la honte change de camp, a-t-elle ajouté sous les applaudissements des personnes présentes au rassemblement.

Une action de protestation s’est également déroulée devant les locaux de la RTS à Fribourg à l’appel du Collectif grève féministe Fribourg. Les manifestantes ont dénoncé « les comportements sexistes et sexuels » rapportés par le quotidien Le Temps. Le collectif entend apporter son soutien aux victimes de tels agissements.

 

Source: ATS

Radio Lac