Accueil Revue de presse Déconfinement en Suisse: restaurants et musées ouverts dès le 11 mai

Déconfinement en Suisse: restaurants et musées ouverts dès le 11 mai

Le Conseil fédéral a décidé d’accélérer un peu déconfinement en Suisse. Comme l’a déclaré la présidente de la Confédération, Simonetta Somaruga «Nous ne voulons pas pêcher par un excès de prudence mais nous allons progresser pas à pas».

Dès le 11 mai, tous les magasins et les marchés vont s’ouvrir mais aussi les restaurants, les bars et même les musées. Des plans de protection vont devoir être prévus pour chaque branche. L’école obligatoire reprend également le 11 mai, comme prévu initialement. Les élèves du primaire et du cycle d’orientation sont concernés. Pour les restaurants, une distance sociale de 2 mètres va devoir être respectée entre chaque table. Les tables pourront accueillir 4 personnes au maximum, sauf s’il s’agit de la même famille. Plus de 20’000 entreprises sont concernées par ces mesures de déconfinement.

Examens écrits annulés au niveau fédéral

Les examens de maturité fédérale, organisés par la Confédération, sont annulés. De même les examens de maturité professionnelle. Pour les examens écrits des maturités cantonales, le Conseil fédéral laisse les cantons s’organiser comme bon leur semble.

Pas de maturité à Genève

Le Canton de Genève renonce à faire passer des examens écrits aux élèves de maturité et de certifications à l’école de culture générale (ECG). Suite à la latitude laissée aux cantons par le Conseil fédéral, le Conseil d’Etat genevois a tranché. La Cheffe du département de l’instruction publique, Anne Emery-Torracinta a expliqué que la décision avait été prise pour des raisons sanitaires et organisationnelles. Déplacer 2400 élèves en bus le même jour, à la même heure, aurait forcément comporté des risques.

Le DIP a estimé également que c’était la meilleure solution du point de vue de l’équité, sachant que la reprise pour le secondaire 2 était prévue le 8 juin. «En reprenant le 8 juin, il y aurait trop de disparités entre les élèves, tous n’avaient pas les mêmes conditions à la maison», a expliqué la Conseillère d’Etat.

Les élèves qui, à la fin du premier semestre avaient la moyenne vont obtenir leur titre. Pour ceux qui sont limites, une session de rattrapage est prévue pour les 5 examens de maturité et pour les 4 à 6 examens de l’ECG. Il faut que la réussite soit arithmétiquement possible bien évidemment.

Retour à « une autre normalité »

La situation sanitaire va être réévaluée le 27 mai en fonction de l’évolution de la pandémie. Le Conseiller fédéral chargé de la santé Alain Berset a expliqué que la Suisse s’achemine vers un retour à la normale mais à « une autre normalité » où les règles de distances sociale et d’hygiène restent importantes. Le télétravail reste aussi vivement recommandé. Enfin, toutes les manifestations de plus de 1000 personnes sont annulées jusqu’à la fin du mois d’août…

Enquêteurs et suivi des cas

«L’évolution ne fonctionnera qu’avec la responsabilité de tout le pays, a rappelé Alain Berset, pour qui hygiène, distanciation sociale et télétravail», sont les mots d’ordre. Aujourd’hui 143 nouveaux cas ont été déclarés. La logique d’endiguement strict va s’appliquer désormais. Toute personne même légèrement symptomatique va être testée, puis isolée si nécessaire. Les personnes avec qui elle a été en contact dans les 24 à 48 heures vont être averties. L’application de traçage ne va pas remplacer le travail d’enquête mais dans chaque canton les enquêteurs vont pouvoir utiliser cet outil intéressant, a expliqué Alain Berset.

Coup de pouce à l’aviation

Swiss et Edelweiss sont les deux compagnies aidées par la Confédération. Pour faire face au manque de liquidités, des prêts avec la caution de l’Etat vont pouvoir être accordés. Jusqu’à 1,275 milliard. Les compagnies aériennes concernées ne pourront pas distribuer de dividendes si elles acceptent les prêts sous caution.

 

 

 

Radio Lac