Accueil Revue de presse Dans la peau d’une entrepreneuse à la Journée mondiale des Chambres de...

Dans la peau d’une entrepreneuse à la Journée mondiale des Chambres de commerce

400 entrepreneurs et 20 chambres de commerces régionales et internationales, notamment les chambres sino-suisses et franco-suisses. C’est ce que propose la CCIG pour la Journée mondiale des Chambres de commerce, ou « Chambers’Day ». A cette occasion, nous avons suivi une entrepreneuse, Carole Haddad, au coeur de cet événement. 

Des stands, des conférences et des entrepreneurs. Voilà ce que l’on pouvait trouver ce mardi à l’occasion du « Chambers’Day », qui s’est tenu à l’hôtel Kempinski, au bord du lac. Mis en place par la Chambre de commerce et d’industrie de Genève (CCIG), il s’agit d’un événement destiné à rassembler différentes Chambres de commerces. Et c’est également dans cet esprit d’échange qu’est venue Carole Haddad, qui a lancé une société spécialisée dans la « communication digitale expérientielle ». Un concept commercial qui cherche à créer chez le consommateur une expérience qui fait appel aux émotions, de sorte à le toucher de « manière différente ».

Carole Haddad Entrepreneuse, Onemillionclaps

Entrepreneuse 

Si Carole Haddad est là, c’est avant tout pour échanger avec nouvelles personnes et voir ce qui se passe dans les coulisses du monde entrepreneurial. Attentive, elle n’exclut pas de percer certains secrets.

Carole Haddad Entrepreneuse, Onemillionclaps

Pour elle, l’aspect humain de cet événement est primordial. Elle se réjouit du fait de pouvoir rencontrer des personnes en chaire et en os, alors qu’elle est – au quotidien – bien souvent confrontée aux e-mails et au appels par téléphone.

Carole Haddad Entrepreneuse, Onemillionclaps

Organisateurs satisfaits 

Les 400 entrepreneurs ont répondus présents, aussi, du côté des organisateurs, on se réjouit. Le directeur général de la CCIG – Vincent Subilia – rappelle que ce sont vingt-cinq Chambres de commerces qui sont réunies sous l’égide de la CCIG. Pour lui, l’exercice est réussi.

Vincent Subilia  Directeur général, CCIG

Pour Vincent Subilia, l’objectif de cet événement est de rappeler que les Chambres de commerce sont souvent perçues comme un partenaire privilégié par les entrepreneurs genevois, et plus largement suisses. Le directeur général considère également que Genève est la capitale de la gouvernance économique mondiale, de par sa concentration d’acteurs dans ce domaine.

Vincent Subilia  Directeur général, CCIG

Rendez-vous « face-to-face » 

Promouvoir l’entreprise, développer et entretenir le réseau genevois: les entrepreneurs présents viennent aussi faire des affaires. A cet effet, il est possible de s’entretenir en face à face, lors d’entretiens de quinze minutes avec une société. C’est justement ce qu’attend Gérald Bornand, directeur d’une entreprise genevoise spécialisée dans l’événementiel.

Gérald Bornand  Directeur d’une entreprise d’événementiel

 

Plus d’informations sur le site internet de la CCIG.

 

 

 

Radio Lac