Accueil Revue de presse Clôture de la procédure disciplinaire visant Rémy Pagani

Clôture de la procédure disciplinaire visant Rémy Pagani

Le Conseil d’Etat genevois annonce lundi « la clôture » de la procédure disciplinaire ouverte en janvier à l’encontre du conseiller administratif de la Ville de Genève Rémy Pagani. Le magistrat était soupçonné de violations de ses devoirs de fonction.

Le gouvernement précise s’être retrouvé dans l’impossibilité de mener la procédure à son terme avant la fin du mandat de Rémy Pagani, le 31 mai prochain. La crise sanitaire qui a éclaté le mois dernier en lien avec la pandémie de Covid-19 n’a pas permis de mener les auditions nécessaires « au complet établissement des faits ».

Deux dossiers avaient incité le Conseil d’Etat à ouvrir une enquête contre Rémy Pagani. Le premier concernait les circonstances dans lesquelles la fondation Genève – Cité de Refuge a été constituée et les modalités d’apport en capital initial. Rémy Pagani était soupçonné d’avoir investi des fonds publics sans en avoir référé au Conseil municipal et d’avoir reçu l’aide d’un généreux donateur.

La deuxième affaire portait sur le chantier de rénovation du Grand Théâtre de Genève, en particulier s’agissant de la sécurité du personnel et du public.

Bien qu’ayant clos la procédure, le Conseil d’Etat genevois a néanmoins émis une série de recommandations sur la base des éléments qu’il a pu réunir. Il recommande notamment de recourir aux experts de la santé et de la sécurité au travail dans le cadre de chantiers concernant des bâtiments destinés à être occupés par du personnel ou ouverts au public.

Radio Lac