Accueil Revue de presse Clé-de Rive: retrait du recours du PLR contre le référendum

Clé-de Rive: retrait du recours du PLR contre le référendum

Le PLR Ville de Genève a retiré son recours contre le référendum lancé par la gauche contre le projet de parking Clé-de-Rive. Le parti ne veut pas repousser indéfiniment la votation, compte tenu du retard pris par la justice en raison de la crise sanitaire due à l’épidémie de Covid-19.

« Nous n’espérons pas une issue à notre recours avant plusieurs mois, même si nous sommes convaincus de son bien-fondé. Dans l’intérêt de la démocratie, il n’est pas acceptable de renvoyer la votation aux calendes grecques », a indiqué jeudi à Keystone-ATS Vincent Latapie, président du PLR municipal, confirmant une annonce du comité référendaire. Le référendum a recueilli plus de 6400 signatures.

Le parti avait recouru en janvier auprès de la Chambre constitutionnelle. Il considère que les trois crédits d’un montant total de 34 millions de francs pour l’aménagement piéton de rues, la construction d’un parking souterrain et l’assainissement de conduites, adoptés par le Conseil municipal, devaient chacun faire l’objet d’un formulaire distinct de récolte de signatures.

Projet controversé

Sur le fond, le PLR juge le texte du référendum trompeur et mensonger. Par exemple, concernant la piétonnisation, le référendum annonce qu’une seule rue est concernée alors que dix rues le seront. « Nous allons nous concentrer sur la bataille en vue de la votation. Nous serons notamment très attentifs au texte de la brochure explicative », a fait savoir M. Latapie.

Le comité référendaire se réjouit du retrait de ce recours « dont les chances de réussite étaient minusculissimes, notamment parce qu’il a été introduit hors de tout délai », écrit-il. Et de rappeler que son objectif a toujours été de donner la parole à la population sur ce projet controversé. La votation devrait avoir lieu en automne, selon lui.

Radio Lac