Chablaisiens et Genevois déposent leur recours contre l’autoroute Machilly-Thonon

Les opposants au projet d’autoroute du Chablais ont choisi le jour de la Saint-Valentin pour déposer leur recours auprès du Conseil d’Etat. L’exécutif de la Ville de Genève, par la voix de son ancien maire Rémy Pagani, mène la fronde, accompagné de deux associations françaises. L’ACPAT, réputée pour son engagement en matière de questions environnementales et Action Abandon Auto…

Le Messager