Accueil Revue de presse Chablais : vivre à la maison sans contaminer ses proches, c’est possible?

Chablais : vivre à la maison sans contaminer ses proches, c’est possible?

Adèle* a contracté le Covid-19 peu de temps avant la mise en place des mesures de confinement. « Au départ j’avais juste de la toux, je pensais que j’avais une trachéite ». Âgé de 45 ans, cette mère de famille de Margencel se rend alors à Sciez, chez son médecin traitant. Ce dernier lui prescrit une semaine d’arrêt. « Juste pour de la toux! », s’étonne Ad…

Le Messager