Accueil Revue de presse Carrefour-Rue

Carrefour-Rue

Carrefour-Rue est une association d’action sociale qui lutte contre la précarité sur le Canton de Genève et que Plan-les-Ouates soutient depuis de nombreuses années.

Après un premier hameau situé sur la commune de Chêne-Bougeries ouvert le 13 novembre 2014 nommé « Eureka », la Commune accueille sur son territoire le deuxième hameau de studios mobiles, nommé « Noé », ouvert le 29 septembre 2015. Ces studios sont des conteneurs neufs transformés en unités d’habitation posés sur un terrain libérable en moins de 10 jours. L’objectif principal de l’association est de mobiliser les énergies afin de permettre aux personnes qui ont perdu pied de retrouver le goût à la vie, de se ressourcer et entamer un projet professionnel et personnel de vie digne et actif.  La disposition particulière de ces hameaux permet une vie privée sans encourager l’isolement.

Au niveau du quotidien des hameaux, celui-ci se déroule sans anicroche avec les voisins environnants créant même une belle dynamique. A l’heure actuelle, ces logements relais, donnant une adresse officielle à ses habitants en situation de mal ou de non-logement, permettent un nouveau départ vers des logements conventionnels avec un taux de renouvellement de ses occupants qui s’élève à environ 40 %.

Avec le développement du quartier des Cherpines et la construction de l’école du Rolliet, le hameau de Noé doit quitter son terrain. Le Conseil municipal a demandé par le bais d’une motion qu’une solution soit trouvée. Le Conseil administratif a donné son accord, au mois d’août 2019, pour qu’une parcelle communale située sur le quartier des Cherpines (PLQ2) soit mise à disposition de l’Association Carrefour-Rue. L’objectif est l’implantation d’un nouvel hameau de 9 studios pour sans-abris, baptisé cette fois-ci « Ulysse ». Le 3 septembre 2019, une séance d’information a permis aux habitants proches de la parcelle mise à disposition de découvrir le projet et de poser leurs questions.

Le hameau « Noé » cherche toujours une relocalisation. L’histoire est sans fini mais fait partie du mode de fonctionnement du projet. L’expérience de Carrefour-Rue témoigne du besoin de telles infrastructures et de la difficulté à trouver des parcelles temporairement disponibles. En effet, l’association reçoit chaque semaine entre 50 et 60 demandes de logement d’urgence qu’elle ne peut honorer que très partiellement. Plusieurs projets de relocalisation ont débutés puis ont échoué, mais les membres de l’association et ses travailleurs sociaux n’abandonnent jamais.

Le fondateur de Carrefour-Rue, Noël Constant, a toujours voulu encourager une démarche sociale qui préconise la responsabilisation des personnes plutôt qu’un assistanat infantilisant. Les résultats obtenus montrent que la démarche est bonne et clairement bien menée.

Commune de Plan-les-Ouates