Accueil Revue de presse Cafetiers-restaurateurs et commerçants très fâchés sur la plaine de Plainpalais

Cafetiers-restaurateurs et commerçants très fâchés sur la plaine de Plainpalais

Environ 600 cafetiers-restaurateurs et commerçants se sont réunis ce jeudi sur la plaine de Plainpalais pour dire leur colère et leur désarroi. Ils ont réclamés des aides à fonds perdus pour que leurs commerces ne meurent pas. Ils ont invité des figures de la contestation des mesures Covid.

La colère gronde parmi les restaurateurs et les commerçants genevois. Ils étaient près de 600 réunis sur la plaine de Plainpalais cet après-midi. «Je ne veux pas mourir dans mon commerce» pouvait-on lire sur les pancartes. Ils réclament des aides à fonds perdus de l’Etat. Plusieurs figures de la contestation contre les restrictions Covid étaient présentes et ont pris le micro, comme Jean-Dominique Michel et Emma Krusi. Les commerçants ne se sentent pas entendus par les autorités. Malgré leurs efforts en matière sanitaire. Ecoutez Béatrice Berthet représentante de l’association des artisans-commerçants de Carouge

Béatrice Berthet Représentante des artisans-commerçants de Carouge

Le président de la société des cafetiers-restaurateurs, Laurent Terlinchamp, a réclamé des aides à fonds perdus de l’Etat.

Laurent Terlinchamp Président de la société des cafetiers-restaurateurs de Genève

Les mois de novembre et de décembre sont des mois extrêmement importants pour les restaurateurs et les commerçants. Pourtant l’Etat s’est allié aux propriétaires pour exonérer les loyers des commerçants. Ce n’est pas suffisant selon Laurent Terlinchamp.

Laurent Terlinchamp Président de la société des cafetiers-restaurateurs de Genève

Sans une aide de l’Etat c’est la mort des restaurants et du petit commerce. Les organisateurs avaient invité Jean-Dominique Michel et Emma Krusi, qui critiquent ouvertement les mesures de restrictions covid, à s’exprimer. Etait-ce judicieux ? Ecoutez la réponse de Laurent Terlinchamp.

Laurent Terlinchamp Président de la société des cafetiers-restaurateurs de Genève

Au micro, Jean-Dominique Michel, spécialiste des politiques de santé, a dénoncé des mesures destructrices qui ne se justifient pas du point de vue sanitaire.

Jean-Dominique Michel spécialiste des politiques de santé

Même discours du côté d’Emma Krusi, la propriétaire du magasin de chaussures Via Roma. Le Conseiller national UDC Yves Niedegger était là aussi pour apporter son soutien aux cafetiers-restaurateurs et aux commerçants.

Yves Nidegger Conseiller national UDC

Le rassemblement a pris fin vers 16 heures 30.

Radio Lac