Accueil Revue de presse Avec les patrouilles mixtes, la lutte contre la délinquance n’a plus de...

Avec les patrouilles mixtes, la lutte contre la délinquance n’a plus de frontières

La gendarmerie de Saint-Julien et la police du canton de Genève souffrent de ce que l’on pourrait appeler «le syndrome du voisin de palier.». Elles ont un territoire commun et des problématiques similaires mais ne se connaissent pas vraiment. C’est pourquoi, depuis quelques mois, des patrouilles mixtes sont organisées pour permettre aux forces de l’ordre de chaque pays de faire connaissance tou…

Le Messager