Accueil Revue de presse Avancées timides sur la rente-pont

Avancées timides sur la rente-pont

Le 7 novembre, le Grand Conseil genevois a rejeté par 72 voix contre 18 le projet de rente-pont du magistrat du MCG, Mauro Poggia, qui visait à épargner aux chômeurs de dépendre de l’aide sociale. Celui-ci prévoyait deux mesures. Tout d’abord un allongement de six mois de l’allocation d’initiation au travail (AIT), la faisant passer…

Cet article Avancées timides sur la rente-pont est apparu en premier sur Gauchebdo.

Gauchebdo