Accueil Revue de presse Aux HUG, les tests pour détecter la COVID sont sensibles mais fiables

Aux HUG, les tests pour détecter la COVID sont sensibles mais fiables

Les HUG réalisent entre 700 et 1000 tests PCR par jour. Les tests pour détecter la Covid-19 sont fiables et reflètent la réalité de la maladie, selon le Docteur en biologie Pascal Cherpillod.  Quant à la contagiosité des personnes faiblement positives, la prudence reste de mise. Un nouveau test plus rapide et moins sensible va être lancé. 

Entre 700 et 1000 tests par jour. C’est la moyenne de tests COVID réalisés par les Hôpitaux universitaires de Genève. Les tests PCR visent à détecter le génome du virus dans l’échantillon pris dans le nez du patient. Une partie du génome de chaque virus doit être amplifié des millions de fois pour qu’il soit visible. Aux HUG, on considère qu’à partir d’un certain niveau d’amplification, on ne peut plus dire si le patient est encore contagieux. Les explications du Docteur en biologie Pascal Cherpillod, responsable du Centre de référence pour les virus émergents aux HUG.

Dr Pascal Cherpillod Docteur en biologie et responsable du centre de référence pour les virus émergents aux HUG

Cycle d’amplification du PCR

A partir de 35 cycles d’amplification, les HUG estiment que la charge virale est très faible et ils recommandent de refaire le test. Mais les certitudes quant à la contagiosité du patient n’existent pas. Docteur Pascal Cherpillod.

Dr Pascal Cherpillod Docteur en biologie et responsable du centre de référence pour les virus émergents aux HUG

Peu de faux positif

Le Docteur en biologie s’étonne du nombre de spécialistes des virus respiratoires sur internet. Il rappelle que la Covid continue de se répandre et de provoquer des décès. Il faut donc raison garder. Pour lui, les tests reflètent bien la réalité. Dr Pascal Cherpillod.

Dr Pascal Cherpillod Docteur en biologie et responsable du centre de référence pour les virus émergents aux HUG

Autre idée qui circule, le test naso-pharyngé permettrait de récolter l’ADN de la population pour la ficher et la contrôler. Ecoutez la réaction du Dr Pascal Cherpillod.

Dr Pascal Cherpillod Docteur en biologie et responsable du centre de référence pour les virus émergents aux HUG

Test plus rapide et moins sensible 

Dans la journée de mardi, 1000 personnes se sont faites testées aux HUG. Toutes les personnes qui vont subir une opération auxquelles s’ajoutent celles qui se présentent aux HUG avec des symptômes. Les tests PCR donnent un résultat dans les 4 à 9 heures. Un test plus rapide va être mis en place. Il se base sur la détection des protéines du virus. Il donnera un résultat en une vingtaine de minutes. Il est moins sensible qu’un test PCR. Docteur Pascal Cherpillod.

Dr Pascal Cherpillod Docteur en biologie et responsable du centre de référence pour les virus émergents aux HUG

Le patient qui veut participer à l’étude va remplir un formulaire de consentement. Actuellement le taux de positivité se situe entre 5 et 10%. Il faudrait que 40 à 100 personnes positives se soumettent au test. Les HUG espèrent que de 400 à 1000 personnes acceptent d’effectuer successivement les deux tests, le PCR et le test rapide.

 

 

 

Radio Lac