Accueil Revue de presse Armée, Protection civile et Pompiers au secours du système de santé genevois

Armée, Protection civile et Pompiers au secours du système de santé genevois

Les corps constitués sont venus en soutien du système de santé dans cette deuxième vague. Une aubaine logistique pour le système de santé genevois. D’autres acteurs comme l’IMAD sont également essentiels dans cette crise sanitaire.  

Armée, protection civile, pompiers, ces trois corps constitués sont venus en renfort du système de santé genevois dans cette crise du coronavirus.  Ils assistent les Hôpitaux universitaires de Genève pour faire face à la deuxième vague. 140 millitaires sont actuellement dans le canton dont 60 aux soins intermédiaires dont la mission est d’assister le personnel de santé. A Genève, les militaires sont 140, dont 60 qui ont pour mission d’assister le personnel de santé aux soins intermédiaires. Le Lieutenant-colonel d’Etat-major général Raoul Barca, Commandant du bataillon hôpital 2.

Lieutenant-colonel Raoul Barca Commandant du bataillon hôpital 2

Une trentaine de femmes soldats sont mobilisées à Genève.

La protection civile n’a pas chômé cette année avec plus de 45’000 jours de service. Les 90 personnes mobilisées sur le terrain ont débuté leur travail début septembre pour soutenir le médecin cantonal dans son activité de traçage. Le Commandant de la PC genevoise, le Colonel Nicola Squilaci.

Colonel Nicola Squilaci Commandant de la Protection civile genevoise

Désinfection des ambulances

Une tâche également effectuée par les pompiers du service d’incendie et secours. Le concours des corps constitués est vivement apprécié du système de santé genevois. Il est très utile comme l’explique le directeur des HUG, Bertrand Levrat.

Bertrand Levrat Directeur général des HUG

Actuellement, le nombre de patients hospitalisés pour la Covid est juste en-dessous des 600. Ils sont une soixantaine dans les cliniques privées. Un chiffre en baisse par rapport à la semaine passée, mais il ne s’agit pas de relâcher la pression, selon le directeur des HUG Bertrand Levrat.

Bertrand Levrat Directeur général des HUG

L’IMAD, maillon essentiel des soins

Autre partenaire essentiel pour les HUG dans cette crise, l’IMAD, l’institution genevoise de maintien à domicile. Bertrand Levrat.

Bertrand Levrat Directeur général des HUG

Le directeur des HUG a vivement remercié le Conseiller d’Etat Mauro Poggia pour son écoute. Il ne s’agit pas d’opposer santé et économie mais il ne faut pas se relâcher. Bertrand Levrat.

Bertrand Levrat Directeur général des HUG

Notez qu’actuellement 650 militaires sont engagés pour soutenir les cantons de Vaud, Valais, Berne et Genève. Et depuis ce mardi, Bâle-ville, également fortement touché par la pandémie.

Radio Lac