Accueil Revue de presse A Genève, le travail social réclame une revalorisation de son statut

A Genève, le travail social réclame une revalorisation de son statut

Les syndicats des travailleuses et les travailleurs sociaux étaient réunis ce lundi à la Haute école de travail social. Ils ont réclamé une revalorisation de leur profession et une augmentation des effectifs. Les foyers sont à flux tendus et le protocole sanitaire est lourd. 

A Genève, il n’y a pas que le personnel de santé qui souffre de cette crise sanitaire. Les travailleur.euses sociaux aussi sont fortement impactés. Ce sont eux qui s’occupent des jeunes dans les foyers, des personnes souffrant de handicap, de celles atteintes de maladies psychiques et de nombreuses autres structures d’accueil qui ne ferment jamais. Ecoutez Alice Lefrançois secrétaire au syndicat SIT.

Alice Lefrançois Secrétaire syndicale au SIT

Revalorisation de la profession

Cela fait des années que les travailleurs sociaux demandent une revalorisation de leur profession sans succès et la décision du Conseil d’Etat de diminuer leurs annuités sonne comme une trahison.Les foyers sont déjà à flux tendu et le protocole sanitaire est lourd. Ecoutez le témoignage de Nabil. Il travaille avec des adolescents de 12 à 18 ans et il est le représentant syndical de son foyer.

Nabil Travailleur social

Souvent ils sont trop peu nombreux pour s’occuper des adolescents. D’autant que les mesures sanitaires augmentent considérablement le travail : nettoyage des chaises après chaque passage d’un adolescent et nettoyage des surfaces. Nabil

Nabil Travailleur social

Le sport a été supprimé et les jeunes ne font pas grand-chose durant la journée à part aller à l’école. Une situation difficile. Certaines structures ont un manque chronique de collaborateurs. Nabil.

Nabil Travailleur social

Kevin travaille dans une fondation qui regroupe trois secteurs, un foyer, un atelier et un secteur école. Et qui accueillent des personnes souffrant d’un handicap mental ou de troubles psychiques. Ecoutez son témoignage.

Kevin Travailleur social

Visites réduites

Les conditions ont difficiles à cause de la situation sanitaire, pour les collaborateurs et pour la famille

Kevin Travailleur social

Les bénéficiaires dont s’occupe Kevin sont souvent très précarisés. Des personnes qu’il a accompagnées dans les files d’attentes des Vernets au Printemps.

Kevin Travailleur social

Les travailleuses et travailleurs sociaux ont des salaires compris entre la classe 6 et la classe 17 mais certaines travailleuses sociales gagnent très peu, comme l’explique Alice Lefrançois.

Alice Lefrançois Secrétaire syndicale au SIT

Reconfinement demandé

Les syndicats réclament l’abandon des mesures prises dans le cadre du plan quadriennal du Conseil d’Etat. Ils veulent également re-confiner la population. Ils demandent aussi la constitution d’un fonds de solidarité financés par les entreprises qui sont enrichies avec la crise.

 

 

Radio Lac