Accueil Revue de presse #11 Moi, Manon, 24 ans, stagiaire chez Radio Lac

#11 Moi, Manon, 24 ans, stagiaire chez Radio Lac

Episode #11: Délocalisés

Une grande partie de notre travail à la rédaction de Radio Lac se fait soit dans les studios, soit sur le terrain en reportage et interview. Parfois, pour les événements majeurs et qu’il est important de couvrir, Radio Lac se déplace sur les lieux en question pour produire des émissions en direct. C’était déjà le cas dans le cadre des Open Days du CERN en septembre, puis très récemment les Automnales, pendant lesquelles je n’étais malheureusement pas présente.

J’ai pourtant pu vivre une délocalisation en temps réel avec les élections fédérales à Genève. L’idée était pour nous de pouvoir présenter les résultats dès leur publication et surtout recevoir les personnalités politiques au micro en direct et quasiment en continu.  Pour préparer cela, ma mission principale était de créer un organigramme des politiques présents sur place pour les résultats, et surtout le mémoriser. Autant dire que je suis à la base assez peu penchée sur la politique, et en tout cas pas au point de retenir les visages, hormis certains que j’avais déjà vu plusieurs fois ou qui était passé dans la matinale de Béatrice Rul pour l’émission Destination Berne.

C’était un travail assez conséquent, étant donné le nombre potentiel d’invités, surtout qu’il fallait également en parallèle bloquer les rendez-vous avec chacun des candidats entrants ou sortants de ces élections. Après plusieurs séances de mise-au-point pour organiser la délocalisation à Uni Mail et une fois les questions de sécurité réglées, nous nous sommes munis de nos polos estampillés Radio Lac et nous sommes rentrés dans le vif du sujet. Ce dimanche, l’activité était particulièrement forte et l’ambiance électrique au sein de l’université genevoise. A onze heures du matin, on sentait déjà l’agitation des médias, des différents partis qui se retrouvaient dans le hall. Nous étions prêts, avec notre galerie de portraits, des animateurs aux micros, tables d’enregistrements et groupe de messages pour communiquer avec les studios. Certains journalistes étaient aussi dans les bars investis par les partis politiques dans l’attente de l’annonce des résultats. Toute cette opération était donc un véritable coup de maître en terme d’organisation et de réalisation.

Dans le hall d’entrée, sous la grande verrière, j’ai pris mon rôle de repérage et d’accueil à cœur et j’étais très contente de voir ma capacité soudaine à reconnaître les différents invités. Heureuse également de voir un certain soulagement lorsque nous proposions un café aux invités. En milieu de journée, après l’annonce tant attendue, les foules des partis en tête des votes rentraient dans Uni Mail avec pancartes et fleurs, des cris et une joie non retenue. Au final, un journée dans la bonne entente et bonne humeur générale, voici ce qui est ressorti de ce dimanche décisif. Une belle expérience également sur le terrain, pendant laquelle je n’ai pas vu le temps passer.

Un très bon dimanche à tous et à la semaine prochaine!

Radio Lac